Témoignage coachings sport & nutrition

Voilà j’ai eu mes 40 ans...

Et malheureusement je suis toujours en guerre avec mon poids. Et ce, depuis en tout cas 20 ans. J’ai tout essayé : WW, le régime hyper-protéiné, le sport à outrance, l’acupuncture. Oui tout fonctionnait, mais malheureusement pas à long terme.


Après avoir perdu 8 kg en 4 mois, me voilà 1 an après à nouveau avec ces 8 kg. C’est bon là, j’en ai marre. Fini les trucs à court terme. J’ai pris mon téléphone et j’ai appelé une diététicienne au hasard de Google, qui m’a répondu que malheureusement elle n’avait plus de place pour de nouveaux.elles client.e.s.

Ok… mince… Bon tant pis, j’en appellerais un.e autre plus tard. Mais à peine avons-nous raccroché qu’elle me recontacte, pour me parler d’une collègue à elle qui a ouvert son propre cabinet combinant nutrition et sport. Elle me donne son téléphone.


Et voilà comment mon aventure avec Caramel move a débuté et cela fait maintenant 1 année. Car oui, se reconnecter avec sa satiété, ses sensations, reprendre les bonnes habitudes pour être sûre que les anciennes ne reviennent pas au galop et bien cela prend du temps. Ce sera bel et bien un marathon.


Premier contact solaire avec Florine et me voilà avec un carnet d’observation à renseigner. Les questions, mais surtout les réponses pour faire le point au niveau nutrition. Et les premiers questionnements : quel est mon niveau de faim, ai-je vraiment assez mangé, niveau de satiété ?


La première réunion à trois, David, sa balance, son centimètre et son chronomètre pour faire l’état des lieux au niveau sportif. Ça va, pas trop catastrophique.


Au niveau alimentaire… pas d’aliment interdit... Es-tu vraiment sûre de toi Florine ? Voilà 20 ans que j’entends que le pain, c’est pas terrible ; les biscuits et autre produits sucrés sont à bannir quand on veut perdre du poids, etc etc… Non… rien n’est interdit. Il faut juste réussir à se reconnecter à sa satiété, à ses envies, à ses besoins.


Ils sont tellement motivants et bienveillants que je me sens libre de dire tout ce que je pense, les bonnes comme les mauvaises pensées. On fixe quelques objectifs, clairement je veux repasser sous la barre des 60 kg. Et retrouver un équilibre alimentaire.


Bon alors sur le papier, ça semble hyper facile et logique. Mais dans la pratique, ce n’est pas tout à fait aussi facile. Premièrement, parce que la vie c’est forcément fait d’aléas. Bons comme moins bons d’ailleurs. Et que quand tout va bien, c’est facile de prendre du temps pour se poser la question « pourquoi je mange là ? », et prendre le temps de cuisiner correctement, de s’arrêter 5 minutes pour sentir sa satiété. Mais dès que vous mettez dans l’équation un petit peu de stress lié au travail en sautant un repas ou en prenant un petit déj’ sur le coin du bureau, un enfant malade pendant la nuit, des tensions dans votre couple… Et bien tout ça fait que les mauvaises habitudes reviennent au galop.


Et heureusement, c’est dans les oasis offerts par Florine qu’on arrive à se recentrer, à prendre du recul, à analyser ce qui a été fait ou pas fait. Beaucoup de discussions, de points soulevés, de graines plantées. Mais comme toutes graines, il faut laisser le temps pour qu’elles germent. Il faut du soleil, mais il faut aussi de la pluie.


On a passé ensemble les épreuves des fêtes de fin d’année avec leurs multiples repas gargantuesques, les vacances avec ses glaces, ses BBQ, ses apéros, le retour des mauvais jours, le manque de motivation, les déceptions quand tu remontes sur la balance est tu constates que tu as repris du poids.


Bref, une année bien remplie en discussions, questionnements, ressentis avec Florine et en transpiration et force mentale avec David. De mise en place de nouvelles habitudes qui tiennent le choc malgré les problèmes du quotidien.


David a orienté ses coachings pour que ce ne soit jamais répétitif. J’ai découvert des exercices qui extérieurement ne semblaient pas payer de mine, mais alors qui vous font découvrir des muscles insoupçonnés. Le sport est maintenant présent au quotidien. Même si ce ne sont que 20 minutes quotidiennes. En tout cas, maintenant c’est régulier, et c’est ancré.


Il en a fallu du temps pour me reconnecter avec mon corps, cet allié de toujours que j’avais oublié. En cours d’année, j’ai laissé tomber l’objectif de la balance, car finalement je pense que les centimètres sont bien plus représentatifs du parcours fait que les kilos perdus. Finalement, je cherche maintenant plus à être en bonne santé, à avoir une activité physique régulière, à manger sainement et avoir une meilleure hygiène de vie de manière générale, que de traquer les kilos sur la balance. Et surtout avoir du plaisir à manger.


J’ai récemment fait un check-up, et les résultats étaient tous très bons. Pas de diabète, pas de cholestérol, pas de carence. Certes, le parcours a été long, mais il a été nécessaire pour que s’ancre dans mon quotidien des nouvelles habitudes, s’efface de mon esprit des idées reçues totalement fausses.


Je suis fière d’avoir parcouru ce bout de chemin avec Florine et David. Et je les remercie de m’avoir accompagnée dans ce lâcher prise.


Notre mot :

Ce fut un immense honneur de t'accompagner et de suivre ta magnifique évolution. On a vu ton corps se décrisper au fur et à mesure et ton sourire grandir, à chaque fois que tu franchissais un cap vers plus d'épanouissement et de confiance intérieure. Tu as toutes les clés en mains pour continuer à avancer. On est hyper fiers de toi, bravo ♡


12 vues0 commentaire